Les guides et magazines

>

Le succès de cet établissement parisien, c'est d'abord ses prix serrés, pour une cuisine élaborée.

C'est en 1997 que Jean-Marc Gorsy et son épouse prirent les commandes du Café d'Angel. Le jeune chef, passé par le Jules Verne, à la tour Eiffel, s'est, depuis, ancré dans cette petite rue du XVIIe proche de l'Etoile. Pas une journée où Jean-Marc n'est pas aux fourneaux. Clientèle variée, ravissants bouquets de fleurs composés par Mireille. Le succès du Café d'Angel, c'est d'abord ses prix serrés, pour une cuisine élaborée. Le menu change deux fois par semaine: 27 €, 2 plats ; 33 €, 3 plats. Les produits sont d'une extrême fraîcheur et le chef sait parfaitement tirer le maximum de chacun. Son tartare de thon à la tahitienne est servi avec une salade de pommes de terre et concombre. Les poissons sont cuits à la perfection et les accompagnements, comme celui des supions (herbes fraîches, citronnelle et pomme verte), originaux et savoureux.

A la carte: terrine de foie gras de canard, confiture de rhubarbe maison (16 €), épaule de porcelet caramélisée, jus soja, citron vert et légumes confits (24 €). Les desserts suivent les saisons. La poêlée de mirabelles au sucre d'épices, glace vanille ou réglisse, un régal. Un vrai dessert de cuisinier!

Le Café d'Angel, 16, rue Brey, 75017 Paris (01.47.54.03.33).Carte: environ 50 € (sans boisson). Fermé samedi et dimanche.

>

>

Une vitrine sans prétention et pourtant une adresse à connaitre dans le quartier de l’Etoile !

A souligner pour être aujourd’hui devenu si rare, des tarifs qui restent les mêmes au déjeuner comme au diner, à savoir formule à 27€ et menu à 33€. Et, à ce prix là, une prestation d'une indéniable qualité proposée par un chef formé dans les grandes tables. Sous des intitulés aussi directs qu'efficaces, une cuisine épatante, jouant autant sur les saveurs que les textures, vite canaille au menu et plus sophistiqué à la carte. Les desserts restent tout aussi exemplaires et les fondus de cacao apprécieront comme nous la liégeoise de chocolat, heureuse alternative à la sempiternelle mousse. On maintient notre coup de coeur de l'an dernier
A la carte : Tartare de bar aux graines de sésame et foie gras poêlé 16€. Croustillant de pied de cochon, salade de poireaux, émulsion tartare 14€. Epaule de porcelet rôtie aux épices, galette de pommes de terre et champignons 24 €. Mignon de veau aux morilles et pleurotes, purée de pommes de terre 26 €. Aile de raie rôtie, jus de soja paprika et aubergine confite 26 €. Maquereaux grillés sur une compote maraichère, émulsion curry. 21€. Croquant aux pommes, jus caramel fleur de sel. 9€. Tarte aux noix et noisettes, glace à la vanille 9€.
Sélection Betterave+desseauve: Poiré Authentique, Eric Bordelet, 28€. Poiré granit, Eric Bordelet, 42€. Vouvray demi sec, Domaine Huet, 46 €
Notre repas du 1er Février : saucisse au couteau, salade de saison, échalotes confites et champignons- Dos de cabillaud aux lentilles vertes, jus et crevettes grises- Tarte aux poires, amandes et coco
Prix : 39,8€ pour ce repas avec un verre de saint nicolas de bourgueil, Joël Taluau.
Menus: 33€ / Formule à 27€ / Accueil jusqu’à 22H30

>

Brasserie et bistrot.

La proximité de l'Etoile donne des ailes à ce qui fut d'abord un timide bistrot de quartier : les années passent et la notoriété grandit, ce qui donne plus d'aisance au cuisinier pour choisir et travailler ses produits, dans une norme relativement conventionnelle néanmoins : ceviche de bar aux graines de sésame, os à moelle et jus de veau, poêlée de Saint-Jacques légumes confits émulsion aux herbes, épaule de porcelet caramélisée jus soja, citron vert et quinoa... Au déjeuner une formule complète à 33€ qui tient la route.

Le Café d'Angel, 16, rue Brey, 75017 Paris (01.47.54.03.33).Carte: environ 50 € (sans boisson). Fermé samedi et dimanche.

>

>

Cuisine traditionnelle. Bistrot.

Cette petite adresse cultive la nostalgie des bistrots parisiens d'antan: banquette en skaï, faïence aux murs, plats traditionnels à l'ardoise et cuisine visible derrière le comptoir. On y déguste en toute quiétude une poêlée de supions aux herbes fraiches ou un croustillant de boudin noir et purée de pommes de terre. Formule 27€ - Menu 33 €- Carte 43 / 53 €

Le Café d'Angel, 16, rue Brey, 75017 Paris (01.47.54.03.33).Carte: environ 50 € (sans boisson). Fermé samedi et dimanche.

HORN - Magazine, le luxe de vos clients

Une Cuisine entière, pure, sans chichis, qui va à l'essentiel
Le goût du produit, le goût de la saison. Jean Marc parle à notre coeur d'enfant, intime, nous retrouvons la saveur du vrai. Sportif et mince, la cuisine est à son image, elle ne triche pas ; légère sans être tendance, gourmande sans être régressive, enfin des repas à valeur de tradition qui nous nourrissent sainement
Le café d'Angel, pas de pub, pas de com., pas de promos , juste le bouche à oreille qui draine une clientèle de quartier et une clientèle d'affaire, diablement fidèle, et des touristes aiguillés par les hôtels du coin
Qu'il prépare un mille feuilles à l'aubergine confite, quinquina et gentiane, ou un boudin noir aux pommes vertes, épinette et jus de romarin, son inspiration est toujours authentique, sa cuisine inventive et ses vins en harmonie.
Au fait, c'est Danièle Gerault , la magicienne, l'alchimiste, à l'humanité parfaite, des "Années Vins" dont nous avons déjà parlé, qui crée la carte des vins .

Le Café d'Angel, 16, rue Brey, 75017 Paris (01.47.54.03.33).Carte: environ 50 € (sans boisson). Fermé samedi et dimanche.